Nouveau client : -10% avec le code GREEN – Livraison offerte en France dès 89€ d’achat

chien dangers du printemps dans la nature

Éviter les dangers du printemps pour mon chien

Publié le 12 Avr 2024

Le printemps amène avec lui un réveil de la nature, mais également celui de nombreux parasites qui peuvent être nocifs, voire dangereux, pour nos chiens. Voici comment vous pouvez protéger votre animal des tiques, des puces, et des vers qui sont particulièrement actifs pendant cette saison.

Les tiques et la maladie de Lyme

Les tiques sont des parasites externes qui se nourrissent du sang de leurs hôtes, y compris celui des chiens. Au printemps, elles deviennent plus actives et peuvent transmettre des maladies telles que la maladie de Lyme. Cette maladie peut causer de la fièvre, une boiterie due à des inflammations articulaires, et dans les cas graves, elle peut affecter le système nerveux de l’animal.

Prévention :

  • Utilisez des traitements antiparasitaires recommandés par votre vétérinaire.
  • Inspectez régulièrement le pelage de votre chien après des promenades dans des zones à risque.
  • Envisagez la vaccination contre la maladie de Lyme, disponible dans certaines régions.

Les puces

Les puces sont des parasites qui peuvent infester votre chien, provoquant des démangeaisons intenses, des réactions allergiques, et parfois la transmission de maladies. Leur capacité à se reproduire rapidement peut transformer une petite infestation en un problème majeur pour toute la maison.

Prévention :

  • Appliquez des traitements préventifs contre les puces tout au long de l’année.
  • Lavez régulièrement le couchage et les jouets de votre chien pour éliminer les œufs et les larves de puces.
  • Consultez votre vétérinaire pour des solutions adaptées si votre chien est déjà infesté.

Le cœur et les vers intestinaux

Les vers du cœur sont transmis par les moustiques, et les vers intestinaux peuvent être contractés de diverses manières, y compris par l’ingestion de terre ou de selles contaminées. Ces parasites peuvent causer des problèmes graves de santé, allant de la toux et de la fatigue à des maladies potentiellement mortelles.

Prévention :

  • Administrez un traitement préventif contre les vers du cœur, sur recommandation de votre vétérinaire.
  • Assurez-vous que votre chien est régulièrement vermifugé pour prévenir les infestations de vers intestinaux.
  • Évitez les zones à forte population de moustiques et nettoyez régulièrement l’environnement de votre chien pour diminuer les risques d’exposition.

/woo

Dangers physiques et environnementaux

Avec l’arrivée du printemps, nos jardins et les espaces extérieurs se transforment, présentant de nouveaux risques pour nos chiens qui explorent ces environnements. De la toxicité de certaines plantes à l’accroissement des risques de noyade, voici comment vous pouvez sécuriser la saison pour votre compagnon.

Les plantes toxiques

Le printemps est la saison où beaucoup de plantes commencent à fleurir, et certaines d’entre elles peuvent être toxiques pour les chiens. L’ingestion de ces plantes peut causer des vomissements, de la diarrhée, et dans certains cas, des réactions plus graves.

Voici une liste de plantes couramment trouvées en France qui sont toxiques pour les chiens :

  • Laurier rose (Nerium oleander) : Toutes les parties de cette plante sont hautement toxiques et peuvent entraîner des symptômes graves comme des troubles cardiaques, des vomissements, et potentiellement la mort.
  • Rhododendron et Azalée (Rhododendron spp.) : Leur ingestion peut provoquer des vomissements, une diarrhée, une hypersalivation, et des troubles du système nerveux central.
  • Lys et hémérocalles (Lilium spp. et Hemerocallis spp.) : Particulièrement dangereux pour les chats, ils sont également toxiques pour les chiens, pouvant causer des insuffisances rénales.
  • If (Taxus baccata) : Les feuilles et les baies de l’if contiennent des alcaloïdes qui peuvent causer des troubles cardiaques et respiratoires, pouvant être fatals.
  • Muguet (Convallaria majalis) : Les glycosides cardiaques présents dans le muguet peuvent provoquer des vomissements, des troubles cardiaques, des convulsions et même le décès.
  • Dieffenbachia : Cette plante d’intérieur courante peut causer une irritation de la bouche et de la gorge, des difficultés à avaler, et une forte douleur.

Prévention :

  • Familiarisez-vous avec les plantes toxiques courantes dans votre région et assurez-vous qu’elles ne sont pas accessibles à votre chien.
  • Surveillez votre chien lorsqu’il est à l’extérieur, surtout dans des zones jardinées ou non familières.
  • En cas d’ingestion suspecte, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Les risques de noyade

Les cours d’eau peuvent être particulièrement dangereux au printemps, car ils peuvent être plus profonds et plus rapides suite à la fonte des neiges dans les régions les plus montagneuses et plus généralement aux pluies de saison.

Prévention :

  • Ne laissez jamais votre chien sans surveillance près d’un cours d’eau, surtout s’il est connu pour sa curiosité ou son envie de nager.
  • Apprenez à votre chien à nager et envisagez un gilet de sauvetage pour les chiens (oui ça existe), surtout si vous vivez près de lacs ou de rivières.
  • Soyez particulièrement vigilant lors des promenades près de l’eau au printemps.

Les allergènes

Le printemps apporte également son lot d’allergènes, comme le pollen, qui peuvent affecter la santé de votre chien. Les symptômes peuvent inclure des démangeaisons, des éternuements, ou des irritations cutanées. Comme vous le savez chez Pilagreen, nous utilisons surtout les plantes. Nombreuses sont celles qui peuvent soigner ou prévenir les allergies (en savoir plus sur les plantes étant les meilleurs antibiotiques naturels)

Prévention :

  • Surveillez les symptômes d’allergies chez votre chien et consultez un vétérinaire pour obtenir des traitements adaptés aux allergies.
  • Après les promenades, nettoyez les pattes et le pelage de votre chien pour retirer les pollens ou autres allergènes.
  • Limitez les sorties durant les périodes de forte concentration de pollen si votre chien est particulièrement sensible.
Vidéo de 3 minutes de 20 minutes sur le même sujet que notre article

Sécurité lors des activités extérieures

Avec l’augmentation des sorties au printemps, il est essentiel de veiller à la sécurité de votre chien pendant ses activités en extérieur. Voici quelques conseils pour s’assurer que vos promenades et vos jeux restent amusants et sans danger.

La promenade et l’exploration

Les promenades au printemps peuvent exposer votre chien à de nouveaux dangers, tels que la rencontre avec des animaux sauvages ou l’accès à des zones potentiellement risquées.

Prévention :

  • Gardez toujours votre chien en laisse dans les zones non sécurisées pour prévenir les fugues et les confrontations avec la faune locale.
  • Soyez attentif à l’environnement autour de vous, notamment aux signes indiquant la présence de prédateurs ou de terrains dangereux.
  • Éduquez votre chien aux commandes de base pour garantir son obéissance lors des promenades.

Les pesticides et engrais

Le printemps est souvent synonyme de jardinage, ce qui peut signifier l’utilisation de produits chimiques qui peuvent être nocifs pour votre chien.

Prévention :

  • Lorsque vous utilisez des pesticides ou des engrais, assurez-vous qu’ils sont sécuritaires pour les animaux de compagnie et suivez strictement les instructions d’application.
  • Évitez de laisser votre chien sur des pelouses ou dans des jardins récemment traités jusqu’à ce que les produits aient été correctement absorbés ou séchés.
  • Renseignez-vous sur les alternatives naturelles plus sûres pour les animaux de compagnie et les humains.

Le printemps est une période merveilleuse pour explorer et profiter du plein air avec votre chien, mais elle comporte également son lot de défis.

En tant que propriétaire responsable, il est crucial de rester vigilant et informé des dangers potentiels afin de garantir une saison sûre et agréable pour votre compagnon. En prenant les mesures de prévention nécessaires et en restant attentif à l’environnement de votre animal, vous contribuerez à protéger sa santé et à maximiser les moments de joie partagés pendant ces mois dynamiques.

Restez proactif dans la gestion des risques du printemps, et votre chien vous en remerciera par sa vitalité et son bonheur.

Articles similaires

Prendre soin des coussinets de son chien

Prendre soin des coussinets de son chien

Conseils pratiques pour une santé podologique optimale Les coussinets, ces petits coussins de chair situés sous les pattes de votre chien, jouent un rôle crucial dans sa mobilité et son bien-être général. Ils fournissent un amorti lors de la marche et protègent les os...

Soins spécifiques pour les chiens de travail

Soins spécifiques pour les chiens de travail

Les chiens de travail, qu'ils soient impliqués dans la police, les opérations de sauvetage ou d'autres professions spécialisées, jouent un rôle crucial dans diverses missions. Assurer leur bien-être physique et mental est primordial pour maximiser leur efficacité et...

Les soins spécifiques aux races de chiens

Les soins spécifiques aux races de chiens

Les chiens, avec leur diversité de races, présentent une palette de besoins de soins spécifiques. Des exigences de toilettage distinctes aux préoccupations concernant les maladies héréditaires, fournir des soins personnalisés est essentiel pour assurer la santé et le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Do you want to hide this popup?